Les  Amis  du  Patrimoine  de  MOUZON

L'Association

Les Sommer

Actions

Projets

Agenda

Actualité

Dossiers

Diaporama

Documentation

Liens

Contacts



 

 LA  RESTAURATION de l'EGLISE PAR BOESWILLWALD AU  XIX° SIECLE       (page 1/5)

 

 Sur la demande de Prosper Mérimée, Inspecteur des Monuments Historiques, l'architecte E. Boeswillwald présente le 10 janvier 1855 un volumineux dossier des travaux de restauration à effectuer à l'église-abbatiale Notre-Dame de Mouzon.
Trente-cinq années plus tard, l'énorme chantier est enfin terminé.

Vue du côté Sud 

Nous nous proposons de faire le bilan de cette restauration qui a sauvé de la ruine ce magnifique édifice du "Premier Art Gothique" dans les Ardennes.

         

Mais pourquoi Prosper Mérimée a-t-il demandé à E. Boeswillwald ce devis ?
Parce que l'église-abbatiale Notre-Dame, construite fin XII°- début XIII°S. par les moines bénédictins dont l'abbaye avait été fondée en 971, a subi pendant près de 7 siècles des dégradations et des agressions dues :

   d'une part, à des intempéries (tempêtes, orages, manque d'entretien après le départ forcé des moines lors de la Révolution Française de 1789)
   et d'autre part, aux hommes (guerre de "Cent ans", guerres de Louis XIII et Louis XIV).

L'ancienne abbaye bénédictine et l'église-abbatiale

En effet, Mouzon, située au carrefour de l'ancienne voie gallo-romaine Reims-Trêves et de la Meuse, importante voie de communication, a été frontière de la France depuis le traité de Verdun en 843 jusqu'au traité des Pyrénées en 1659.
Les guerres n'ont guère cessé dans cette région frontalière depuis l'invasion des troupes de César en 52 avant Jésus-Christ !


 Retour Accueil

 Retour Dossiers 

  Haut de page

Page suivante

©  Les Amis du Patrimoine de MOUZON   Hôtel de Ville     08210 MOUZON       FRANCE       courriel : cliquez ici